La mesure

La mesure.



La mesure est une fonction essentielle pour tous les techniciens que
ce soit pour la prévention, la vérification et le dépannage.Plusieurs
appareils de mesure sont utilisées par les techniciens dont les
principaux sont les suivants:

Le multimètre regroupant le plus souvent un voltmètre, un
ampèremètre et un ohmmètre plus d'autres fonctions
selon le type,
la qualité et le prix.

Il existe un très grande variété de multimètres, avec des
caractéristiques et des performances très diverses. On trouve des
appareils portables ou à poste fixe. Les plus volumineux sont
destinés à rester au laboratoire.

Les multimètres portables sont analogiques (à aiguille) ou
numériques (affichage à cristaux liquides). D'autres combinent les
deux types d'affichage.

    +La partie voltmètre permet de mesurer des tensions
      continues et alternatives. (unité le volt)


   + La partie ampèremètre permet de mesurer des courants
      continus ou alternatifs. (unité l'ampère)


   +La partie ohmmètre permet de mesurer la valeur des
     résistances. (unité l'ohm) 

 
  +D'autres fonctions peuvent être incorporées aux
     multimètrestels que le testeur de continuité, le testeur de diodes
     et de transistors (bétamètre), le capacimètre, le fréquencemètre,
     la mesure des températures avec sondes Thermocouple,....


   +Le testeur de continuité permet de tester si un circuit est
     ouvert ou fermé.


   +Le testeur de diodes et de transistors permet de vérifier
     le bon fonctionnement des semi-conducteurs.


   +Le capacimètre permet de mesurer la capacité d'un
     condensateur (unité le farad)


   +Le fréquencemètre permet de mesurer la fréquence d'un
     signal alternatif (l'unité le hertz)


   +La mesure de la température avec un multimètre peut
     s'effectuer avec l'aide
d'un thermocouple qui est souvent
     du type K (unité le degré centigrade ou farenheit).

 

La pince ampèremétrique qui permet de mesurer des intensités
sans interrompre le circuit simplement en encerclant le conducteur
dans lequel passe le courant.

Comment ça fonctionne (en gros)?
Un pince ampèremétrique est en fait un capteur à effet Hall, il permet de capter les
variations de courant dans un conducteur. En effet, tout conducteur parcourue par
un courant émet un champ magnétique (rien de méchant, rassurez-vous) qui
dépend de l'intensité. Cette pince permet de mesurer les courants sans même
intervenir sur le conducteur (je parle bien du cuivre dans le fils, pas du fil en lui
même) tout en mesurant des courants élevés (pas trop quand même, après c'est
encore une autre technologie qu'il faut utiliser, et là je vais pas en parler).

Quelles sont les conditions pour l'utiliser?
Il y a quelques petites contraintes: on ne peut pas mesurer sur une carte électronique,
il faut un fil où le courant passe. On ne peut pas non plus mesurer le courant qui passe
dans un câble d'alimentation alternatif (celui de votre PC par exemple) car si l'on pouvait
mesurer une valeur de courant, cela voudrait dire qu'il y a un défaut puisqu'une partie du
courant s'en irait quelque part. En effet, le courant entrant dans un appareil doit être
égal au courant sortant. Pour un montage en continue, il ne faut pas que les fils d'arrivé
(1) et de sortie (2) soit côte à côte là encore pour éviter ce phénomène d'annulation. La
pince ampèremétrique oblige donc à n'intervenir que sur un seul conducteur à la fois.



La différence entre l'intensité dans (1) et celle dans (2) est nulle.


Alors, comment ça s'utilise?
Ho bien c'est vraiment super simple. Tout le monde a déjà utilisé une pince à linge,
bas là c'est pareil, on met la pince sur le fil, et la mesure se fait toute seule! Magique
n'est-ce pas?

Bon, pour vous montrez concrètement ce que ça donne, voici 2 montages illustratifs:



Il s'agit du bon "branchement", 1 seul conducteur est dans la pince.



 
A ne pas faire.C'est ce que j'expliquais plus haut, lorsque la valeur n'est pas mesurable.
Le courant des 2 conducteurs s'annule. Toutefois, il n'y a absolument
 aucun dangers
à faire ça
.  

Le fréquencemètre est souvent plus sophistiqué que celui
incorporé
dans le multimètre, il permet d'effectuer des mesures de fréquence
sur des plages plus étendues.





Le Wattmètre est un appareil permettant de mesurer la
puissance (P = U * I pour un récepteur résistif) dissipée dans
d'un récepteur
.
Mesure du courant alternatif avec un multimètre


1.Allumer le multimètre (ON/OFF) et placer le commutateur du multimètre su
la plus grande valeur (dans notre cas 200 mA) du calibre ampère alternatif
(A.C.A.).
2.Insérer le multimètre dans le circuit. Pour ceci, il faut absolument ouvrir le
circuit et le placer en série avec les éléments du circuit.
3.Les bornes COM (commun) et A (ampère) du multimètre doivent être utilisées.
4.Lisez la mesure indiquée en milliampère (millième d'ampère).
5.Si le courant mesuré doit être plus grand que 200 mA, il faut placer le
c ommutateur sur 20 Ampères et déplacer le fil en A sur la borne 20 A.
Lire le résultat sur le cadran LCD en ampères.




Pour mesurer un courant continu, la procédure est identique à
celle de l'alternatif, sauf que l'on doit positionner le commutateur
sur calibre COURANT CONTINU (DCA).

Le voltmètre

Le voltmètre est la partie de l'appareil de mesure (le multimètre) qui permet
de mesurer des tensions continues (piles, batteries) ou des tensions
alternatives (tension du réseau d'une alimentation domestique).

Pour effectuer une mesure en tension alternative choisir le calibre A.C.V.

Pour effectuer une mesure en tension continue choisir le calibre D.C.V.

Contrairement à l'ampèremètre (qui se place toujours en série), le
voltmètre se place toujours en parallèle sur l'élément à mesurer. Il ne
faut donc jamais interrompre le circuit pour mesurer une tension.





L'ohmmètre

L'ohmmètre est la partie de l'appareil de mesure (le multimètre) qui permet
de mesurer la valeur ohmique des résistances utilisées principalement en
électronique. L'unitémesurée s'exprime en ohms, kilohms (milliers d'ohms),
mégohms (millions d'ohms) et son symbole est oméga
W.

Pour effectuer une mesure avec la partie ohmmètre d'un multimètre, on doit
placerle calibre sur
ohm.
                            Selon la loi d'ohm R = U / I
                             R en ohms
                            U en volts
                            I en ampères
On doit toujours effectuer la mesure d'une résistance avec
un circuit non alimenté (le circuit n'étant pas sous tension).
Deplus, si celle-ci est soudée sur un circuit imprimé, on doit
au moins dessouder une de ses broches avant d'effectuer
la mesure, cela pour éviter une influence néfaste des autres
composants sur la mesure.




Mesure à l'ohmmètre de deux résistances de 1000 ohms en
série.


Réquivalent = R1 + R2 = 1 000 + 1 000






Mesure à l'ohmmètre de deux résistances de 1000 ohms en
parallèle.


Uniquement pour 2 résistances 
Réquivalent = ((R1 * R2) / (R1 +R2))
Réquivalent = R1 * R2 / R1 + R2 = 1 000 000 / 2 000 = 500 ohms
Pour 2 et plus
Réquivalent = (1 / (1 / R1 + 1 / R2 + 1 / R3 + ....))
Réquivalent = (1 / ( 1 / 1 000 + 1 / 1 000)) = 500 ohms





Les capacités équivalentes (les condensateurs).
Pour calculer la capacité équivalente des condensateurs, il suffit
d'utiliser les formules inverses par rapport aux résistances.

Céquivalente pour C en // = C1 + C2 + C3+ ....
Céquivalente pour C en série = ( 1 / (1/C1 +1/C2+ 1/C3 + ....))
Exemple
Deux condensateurs de 1000 microfarads en parallèle.
Céquivalente 1 000 + 1000 = 2000 microfarads.

 Le code de couleurs des résistances
Les résistances possèdent un code de couleurs pour déterminer
leur valeur ohmique ainsi que leur tolérance

 

1ère ligne

2ème ligne

3ème ligne

Multiplicateur

4ème ligne

Tolérance

Argent

 

 

x 0.01

ARGENT 10%

Or

 

 

x 0.1

 

Noir

0

0

x 1

 

Brun

1

1

x 10

OR 5 %

Rouge

2

2

x 100

 

Orange

3

3

x 1000

 

Jaune

4

4

x 10000

MARRON 1 %

Vert

5

5

x 100000

 

Bleu

6

6

x 1000000

 

Mauve

7

7

x 10000000

ROUGE 2 %

Gris

8

8

 

 

Blanc

9

9

 

 


Exemple:

Une résistance dont le code de couleur est le suivant
  Brun, Noir,
Rouge, Argent.

1 ,  0 ,  x 100 , 10 % = 1 000 ohms
Tolérance 10 pour cent de 1000 = 100
Tolérance supérieure 1000 + 100 = 1 100 ohms
Tolérance inférieure 1000 - 100 = 900 ohms
Lorsque l'on va mesurer la valeur ohmique de la résistance avec
un ohmmètre, sa résistance devra être comprise entre 900 et
1 100 ohms.

Pour certaines résistances métal film, on rajoute une bande de couleur. 
Ces résistances possèdent donc 5 bandes.  On utilise donc 3 bandes
pour la numérotion, 1 bande (4ème) pour le coefficient multiplicateur et
1 bande (5ème) pour la tolérance.

 

Comment retrouver le primaire et le secondaire d'un transfo
abaisseur (cas le plus courant) ?

Le primaire doit être raccordé à la tension du secteur (240 AC) et l'on
recueille la tension abaissée au secondaire (par ex. : 16 V AC).

Si l'on ne sait pas déterminer où se trouve le secondaire et le primaire
de son transfoabaisseur, il suffit de mesurer la valeur ohmique des
bobinages.(Utilisez l'ohmmètre).

Attention, effectuez vos mesures hors tension.

La résistance la plus élevée correspond au primaire et est toujours
représentée par du fil de plus petite section. C'est à cet emplacement
que l'on doit appliquer la tension du réseau.

La résistance la plus faible correspond au secondaire et est toujours
représentée par du fil de plus grosse section. C'est à cet emplacement
que l'on recueille la tension transformée et abaissée.

 

ATTENTION AVANT D'APPLIQUER VOTRE TENSION SECTEUR AU PRIMAIRE
DU TRANSFO.
 

Le rapport de transformation du transformateur permet de déterminer
la valeur de la tension du secondaire en fonction de la tension
appliquée au primaire.  Il correspond au nombre de spires du primaire
divisée par le nombre de spires du secondaire.

Ex. : primaire 2000 spires, secondaire 100 spires, 2000 / 100 = 20 si
la tension du primaire est de 240 volts, la tension du secondaire sera
de 240 / 20 = 12 Volts AC.

Il est bien entendu que le transformateur ne fonctionne pas en
continu
et que pour calculer un transformateur, il faut tenir compte
de la puissance mise en jeu.  Mais çà, c'est une autre histoire
.








Transformateur torique



Dans un transformateur élévateur la résistance du bobinage secondaire est
plus grande qu'au primaire

l'oscilloscope.


Un oscilloscope est un instrument de mesure destiné à visualiser un signal électrique,
le plus souvent variable au cours du temps. Il est utilisé par tous les
scientifiques afin
de visualiser soit des tensions électriques, soit diverses autres grandeurs physiques
préalablement transformées en tension au moyen d'un convertisseur adapté.






cliquez ici:
www.web-sciences.com/oscillo/oscillo.php







Ajouter un commentaire à cette page:
Votre nom:
Votre adresse e-mail:
Votre site web:
Votre message:

Bienvenue
 
Salut à tous dans mon site
tout d'abord merci d'être venu
sur mon site et j'espère qu'il
vous plaira vous allez pouvoir
découvrir ici les bases de la
maintenance industrielle,bonne visite et je
compte sur vous pour laisser
vos commentaires.
Bouton "J'aime" de Facebook
 
Publicité
 
 
Aujourd'hui sont déjà 100459 visiteurs (259261 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=